rapporteuses.com

Rapporteuses

Quai 54 le plus grand tournoi de streetball du monde © Alyas Music

Quai 54 : basket et Hip Hop sont de retour au pied de la Tour Eiffel pour des shows exceptionnels

Pour sa 17ème édition, Quai 54 le plus grand tournoi de streetball du monde, est de retour à Paris les 9 et 10 juillet 2022, après deux années perturbées par la crise sanitaire, avec des équipes professionnels, amateurs et joueurs NBA, et des concerts d’artistes de la scène hip-hop.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore Quai 54 World Streetball Championship, il s’agit de l’événement sportif incontournable du basket-ball et de la culture urbaine à Paris et le plus grand tournoi de Streetball au monde. Cette grande messe de tous les “ballers” organisée au Stade Émile Anthoine au pied de la Tour Eiffel pour deux jours exceptionnels, attend des stars comme l’international français Mathias Lessort, le rappeur Mokobé et l’humoriste Thomas Ngijol pour commenter les matchs.

« Bring Your Game, Not Your Name» 

Ce week-end Quai 54, fait venir les grands champions de la NBA  © LP/Arnaud Journois

Les 8000 tickets mis en vente sont partis en quelques jours, tellement l’évènement était attendu aussi bien par les anonymes de playgrounds que par les professionnels des parquets. Un full effect les 9 et 10 juillet, avec du slam dunk contest, des performances live de haut rang et des compétitions masculines et féminines, toujours plus relevées. Près de 240 athlètes sont venu.e.s des quatre coins du monde avec leur A-Game pour se disputer le titre suprême avec ce slogan « Bring Your Game, Not Your Name. » Les stars NBA Luka Doncic meneur des Dallas Mavericks, qui vient avec amener équipe de Slovénie, et Zion Williamson des Pelicans de La Nouvelle-Orléans ont fait le déplacement, et dimanche c’est le rappeur américain DaBaby qui est attendu pour clore cet événement avec un show qui s’annonce déjà légendaire selon les organisateurs. Un vrai show R’n’B, aussi, mené par des danseuses et chanteurs tout au long de la journée et conclu par des concerts le soir, avec les nigérians Yemi Alade et 1da Banton, la légende congolaise Fally Ipupa et Tiakola, Naza, Guy2Bezbar, Franglish, Leto, Chily, Ya Levis et N’seven7.

Une success-story que l’on doit à Hammadoun Sidibé

Hammadoun Sidibé, à Paris en 2019 © Martin Colombet 

Passionné de basket, Hammadoun Sidibé dont le père est avocat et la mère femme au foyer, est l’aîné d’une fratrie de cinq enfants qui a grandi dans le quartier chaud Henri-Barbusse à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne). On lui doit le Quai 54, ce tournoi de streetball devenu une référence mondiale qui fête cette année ses 17 ans. Surnommé « Big Doun » ce natif du 94 a amené l’esprit du Rucker Park (NDLR : célèbre tournoi de basket à Harlem à New York où se défient joueurs NBA et anonymes) en France, et y ajoutant la culture hip-hop. Quai 54 propose depuis, des matchs engagés, acharnés entre des joueurs de playgrounds et des professionnels des parquets, avec un show mené par des danseuses et chanteurs. « On est la NBA de la street car on propose un spectacle en plus du jeu », aime t’il à répéter. C’est au cours d’un voyage aux USA à l’âge de 16 ans en 1991, que lui vient cette idée en regardant la finale NBA entre les Bulls et les Lakers avec son oncle. Il achète tout de suite le maillot des Lakers qu’il ramène en France et prend une licence au club de basket-ball de Choisy-le-Roi Un business qui va fleurir puisqu’il il partira une fois étudiant tous les mois aux Etats-Unis pour ramener des « sapes qu’on ne trouvait pas en France » pour les revendre dans sa cité. Arrive quelques années plus tard la ligne de vêtements spécifique dessinée par Jordan sponsor officiel du Quai 54 depuis 2009, qui a dévoilé cette année une collection inspirée des motifs et des techniques de teinture traditionnelles répandues en Afrique de l’Ouest. Avant de crée son événement, Hammadoun Sidibé est parti du constat que les grandes marques de sports se désintéressent des tournois de basket-ball, pour les remettre sur le devant de la scène et s’associe avec Thomas De Longueville et Saïd El Ouardi. Après une première édition en 2003 au 54 quai Michelet à Levallois-Perret avec Nike comme partenaire qui rassemblera 1000 spectateurs et 160 participants, il choisira “Quai 54” en référence à ce tournoi pour les éditions suivantes. Plusieurs personnalités participent à ces tournois tels que Mokobé, Terror Squad, Usher, ou encore Ludacris. La légende du basket Michael Jordan devait participer à Quai 54 en 2015, mais a dû annuler pour des raisons de sécurité. La Mairie de Paris a décidé de soutenir cet événement unique au monde, qui s’est déroulé des lieux différents tels que le Trocadéro, le stade Émile Anthoine, le Palais de Tokyo ou la Place de la Concorde. « Le basket est arrivé dans ma vie au bon moment » dit-il et « mon kiff aujourd’hui est d’aller dans les écoles, les universités pour transmettre mon expérience » ajoute celui qui est aujourd’hui associé dans une franchise de barber shop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vues : 222