rapporteuses.com

Rapporteuses

Raquel Welch a marqué la pop culture avec son bikini en fourrure dans “Un million d’années avant J.C.” © Alamy/ABACA

Raquel Welch : la beauté qui venait d’ailleurs

Décédée à l’âge de 82 ans d’une “brève maladie”, Raquel Welch reste une icône de la culture pop et une inspiration pour de nombreuses actrices. Son bikini en fourrure dans Un million d’années avant J.C., avait marqué les esprits et avait assis sa réputation de sex-symbol.

Actrice américaine née le 5 septembre 1940 à Chicago dans l’Illinois, d’un père Bolivien et d’une mère Américaine, Raquel Welch a débuté sa carrière dans l’industrie du divertissement en tant que mannequin avant de se tourner vers le cinéma dans les années 60. Connue pour sa beauté, sa carrière s’est étendue sur plus de six décennies, avec des rôles mémorables dans des films tels que : Un million d’années avant J.C., Fathom et Le voyage fantastique. Outre sa beauté captivante, Raquel Welch dans laquelle le public l’avait cantonnée, elle était aussi une remarquable comédienne, capable de jouer des rôles dramatiques et comiques avec aisance. Véritable icône de la mode, surnommée plus belle femme du monde, son look emblématique de cheveux bruns ondulés et ses tenues à la fois moulantes et ultra chics, ont inspiré des générations de femmes.

Le premier bikini de l’Histoire

Raquel Welch dans “Un million d’années avant JC” en 1965 © Rex Features

Raquel Welch a grandi à San Diego, en Californie, et a commencé sa carrière d’actrice dans les années 1960, après avoir remporté le concours Miss San Diego en 1959. Elle déménage ensuite à Los Angeles, où elle s’intéresse à l’art dramatique et fait des apparitions dans des émissions de télévision telles que Bewitched et The Virginian. Elle acquiert rapidement une renommée internationale grâce à des rôles au cinéma, dont le premier arrive en 1966, dans le film Fantastic Voyage. Puis elle obtient le rôle-titre dans Fathom en 1967, avant de devenir une icône de la culture pop grâce à son rôle de femme des cavernes dans Un million d’années avant J.C. en 1968. Réputée pour son physique avantageux, Raquel Welch apparait ainsi dans de nombreux films dans les années 60 et 70. En 1973 et 1974, elle incarne Constance Bonacieux dans Les Trois mousquetaires, rôle pour lequel elle obtient un Golden Globe, et On l’appelait Milady, de Richard Lester. Mais c’est son bikini en fourrure dans Un million d’années avant J.C. qui marque les esprits et assoie sa réputation de sex-symbol. Ce film britannique d’aventure fantastique sorti en 1966, réalisé par Don Chaffey et qui met en vedette Raquel Welch, suit l’histoire d’une tribu d’humains préhistoriques qui luttent pour survivre dans un monde dur et dangereux. Ce film divertissant se distingue par ses effets spéciaux, à la pointe pour l’époque, et par son affiche iconique mettant en scène Raquel Welch dans un bikini en fourrure. La représentation des créatures préhistoriques a été critiquée pour ses inexactitudes, le cinéaste ayant pris quelques libertés créatives, mais reste un classique culte pour les fans du genre. Raquel Welch y joue le rôle de Loana, membre d’une tribu plus avancée, qui se lie d’amitié avec Tumak, interprété par John Richardson. Ensemble, ils se lancent dans un voyage à travers des paysages dangereux et rencontrent moult péripéties, notamment des lézards géants et d’autres animaux préhistoriques.

Une icône de cinéma

Raquel Welch dans le rôle de Constance Bonacieux et Michael York dans “Les trois mousquetaires” © Studio Canal 

Raquel Welch poursuit sa carrière dans les années 1970, en interprétant des rôles dans des films tels que Myra Breckinridge, Hannie Caulder, et Les trois mousquetaires. En 1977, dans L’Animal de Claude Zidi elle donne la réplique à Jean-Paul Belmondo en 1977. Ce dernier y interprète Michel Gaucher un célèbre joueur de football qui, après une blessure, est contraint de quitter le terrain, et qui décide de se reconvertir en éleveur de poulets. Lorsqu’il découvre que ses poulets sont contaminés par une substance toxique, Michel se lance dans une enquête pour découvrir la vérité. Dans cette comédie d’action qui mélange les genres, avec des scènes d’humour et des scènes d’action, la beauté, le talent et la présence sur grand écran de Raquel Welch participe au succès du film. Jérôme Cornuau lui offrira en 1998, le rôle de la mère d’Ophélie Winter dans Folle d’Elle au côté de Jean-Marc Barr, qui se fait passer pour un homosexuel afin de vivre sous le même toit que sa fille dont il tombe amoureux.

La télévision et le fitness

Raquel Welch dans une position de yoga  © Pinterest

Au fil des ans, Raquel Welch est restée active dans l’industrie du divertissement, en participant à des projets cinématographiques et télévisuels tout en continuant à inspirer le public avec son charme et son talent. Dans les années 1980 et 1990, Raquel Welch continue de jouer dans des films, mais sa carrière est principalement concentrée sur la télévision. Elle a eu son propre talk-show, The Raquel Welch Show, en 1980, et a également joué dans des séries comme Central Park West, Hôtel, et Spin City, et la jeune génération la connait pour le rôle de Diana Stride dans Loïs et Clark, les nouvelles aventures de Superman. Elle a également fait des apparitions à la télévision, y compris dans des émissions comme The Muppet Show et Seinfeld. En dehors de sa carrière d’actrice, Raquel Welch est aussi connue pour ses émissions sur le fitness et le bien-être. Elle a sorti plusieurs vidéos d’entraînement, et a écrit un livre intitulé Raquel : Beyond the Cleavage, qui traite de la santé et de la beauté. Raquel Welch a reçu plusieurs récompenses au fil de sa carrière, notamment un Golden Globe pour sa performance dans Les trois mousquetaires. Elle a également été nommée à plusieurs reprises pour des Emmy Awards pour son travail à la télévision. En tant que modèle et actrice, Raquel Welch a été une source d’inspiration pour de nombreuses personnes à travers le monde, montrant que la beauté, le talent et le dévouement peuvent conduire à une carrière réussie dans l’industrie du divertissement. Elle est une véritable légende du cinéma et reste une icône culturelle pour les générations à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visits: 340