rapporteuses.com

Rapporteuses

Salon de l’Auto Porte de Versailles à Paris le 17 octobre 2022. Le concept-car E-Tense de DS Automobile du groupe Stellantis  © Jonathan Eden

Mondial de l’Auto 2022 : designs et lignes futuristes

Le mondial de l’automobile après 4 ans d’absence, a fait son grand retour à Paris. Les constructeurs français étaient au rendez-vous, de même que les marques chinoises et le vietnamien VinFast. On retiendra de ce salon, quelques concept-cars, pour leurs designs et leurs lignes futuristes.

Le mondial de l’automobile qui s’est tenu du 18 au 23 octobre à la Porte de Versailles à Paris, a donc déployé tout son savoir-faire, pour offrir un écrin aux véhicules de demain qui seront obligatoirement électriques à partir de 2035, puisqu’il sera interdit de fabriquer et de vendre des véhicules thermiques.

Des concept-cars aux lignes futuristes

Salon de l’Automobile 2022, Manifesto, un concept-car de la marque Dacia © Jonathan Eden

Cette réglementation serait acceptable si les critères étaient réellement objectifs. Les externalités négatives liées à la production des batteries ne doivent pas exclurent les carburants alternatifs qui pour le bioéthanol pourraient aussi avoir des inconvénients majeurs, pour la filière agricole qui serait privée de terre nourricière. Il est à noter que le Mondial offre aussi du rêve avec des constructeurs qui avant de produire des véhicules électriques, s’étaient déjà projetés dans le futur en présentant ce qui devient un rituel incontournable, les voitures de demain peut-être, car toutes n’ont pas pour but d’être commercialisées. Celles qui sont appelées « concept- cars» ou voitures prototypes, ont pour but d’améliorer la sécurité, la fiabilité, le confort, et l’ergonomie des voitures, avec la cerise sur le gâteau, de sublimes carrosseries aux couleurs chatoyantes ou épurées. Renault, Dacia, Peugeot DS Alpine ont présenté l’excellence conçue créée par la crème des ingénieurs, designers, ergonomes et techniciens de leurs entreprises respectives. On retient donc de ce salon de l’Auto, quelques concepts-car pour leurs designs et leurs lignes futuristes. Dacia a misé sur ce modèle, baptisé Manifesto, son design rappelant les buggys des années 70, à la différence que celui-ci, est 100% électrique avec un train de pneus annoncé comme increvable, qui par sa conception évoque les roues du premier véhicule lunaire. Il n’est pas certain qu’il soit commercialisé, mais à coup sur les fruits de cette recherche se retrouveront dans les prochains modèles grand public. Du côté du groupe Stellantis la jeune marque DS Automobile crée l’événement en présentant le concept-car E-Tense véhicule électrique entièrement composé d’éléments issus des techniques d’impression 3D. La marque annonce une autonomie de 360 km en ville et une vitesse de pointe de 250 km/h ainsi qu’une accélération de 0 à 100km/h en 4,5 secondes.

Peugeot présente le prototype d’endurance 9×8

Salon de l’Auto 2022, la Peugeot 9×8 © Jonathan Eden

La légendaire marque de voiture de sport Filiale de Renault, a présenté l’Alpine du Futur nommée Alpenglow en renouvelant radicalement tant sur la conception et le design abandonnant la motorisation thermique pour celle de l’hydrogène et de l’électricité. Ce véhicule illuminé avec soin et raffinement jusqu’au moindre détail, augmentant la perception tridimensionnelle jusqu’à la transparence des feux arrières, donnant l’impression de lumière en apesanteur.

Le moteur à hydrogène a aussi une place de choix auprès de nouveaux constructeurs, comme la marque Hopium premier constructeur français de véhicule haut de gamme, qui a dévoilé ce nouveau concept-car qui sera commercialisé dès 2025. La Machina tel est le nom de ce nouveau modèle sera fabriqué en Normandie. Cette dernière vient d’engranger une commande de 10 000 véhicules, ce qui va permettre à la marque Hopium de consolider son amorçage sur un segment de marché le plaçant comme un des nouveaux acteurs et ambassadeurs de l’excellence automobile française. Grande innovation, ce véhicule peut vous conduire où vous le souhaitez sans conduire vous-même.

Le savoir-faire des starts up

Salon de l’Automobile 2022, la Jeep électrique 4xE © Jonathan Eden

La start-up française et nouveau constructeur d’un véhicule à hydrogène s’appelant NAMX, designé par Pininfarina se différencie par un système de distribution original d’hydrogène, en utilisant des capsules permettant à l’instar des véhicules électriques, de “recharger“ dans un temps équivalent aux voitures thermiques. Les premières NAMX seront commercialisées à partir de 2025 après avoir installé un réseau de recharge pour 2024. Cette technologie est prometteuse pour d’autres véhicules, comme les bus et les transports de marchandises. Deux jeunes starts-up, une françaises et l’autre Suisse, ont présenté deux petits véhicules électriques, la première s’appelle « Kilow La Bagnole », classée dans la catégorie des voitures sans permis, ont dépoussiéré le genre, tout en ayant le vent en poupe. Cette dernière sera fabriquée en France, en Haute-Savoie, et coûtera moins de 10 000 €. A quelques encablures de la Haute Savoie, c’est en suisse là où est installé la société Micro, qui s’est fait connaître dans les années 90 pour ces trottinettes pliables et pas encore électriques que Microlino a présenté un concept-car très ovoïde. Véhicule citadin par excellence, elle est malgré ses apparences, homologuée dans la catégorie quadricycle lourd. L’avantage numéro un, réside dans son autonomie pouvant aller jusqu’à 230 km, selon le nombre de batteries.

Les scooters ne sont pas oubliés

Salon de l’Automobile 2022. Scooter Peugeot © Jonathan Eden

Bien que ce Salon s’appelle le Mondial de l’automobile, les scooters n’étaient pas en reste. La marque Peugeot présentait un nouveau modèle électrique parfaitement adapté aux déplacements en ville, avec une autonomie augmentée.  Son élégance et ses couleurs rappellent que cet E street Zone fait bien parti de la constellation Peugeot Motocycles. La Chine s’est démarquée, en proposant son Frison scooter équivalant au scooter 125cm3 thermique au design élégant, à mi-chemin entre le style Italien des années 60, et le style américain des voitures années 50, et ce, avec un très prix attractif. Le Vietnam a présenté sa marque de scooter électrique qui sera commercialisé en 2025. Ce scooter de marque Vinfast produisant des deux roues électriques, a présenté 5 nouveaux produits, allant de 45 à 99 km/h, selon le modèle. Il se distingue par une étonnante autonomie avec en prime une recharge très rapide avoisinant les vingt minutes selon la température ambiante.

Malgré quelques grandes absentes comme les allemandes, japonaises ou sud-coréennes, ce mondial de l’automobile après quatre années d’absence retrouve une dynamique plus que prometteuse, et nous réserve encore quelques surprises pour le prochain salon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vues : 25