rapporteuses.com

Rapporteuses

Une œuvre d’art sans titre de l’artiste Erró © Jean-Ralph Adiba  

Art contemporain : la flamboyante Exposition Erró à la Galerie Strouk

A bientôt 90 ans, Erró investit du 11 mars au 23 avril la Galerie Strouk avec ses supers héros de la pop culture américaine, les mangas japonais et ses hommages à Fernand Léger et Picasso, en passant par les figures de despotes, le monde et ses conflits, la guerre des images.

« La peinture est un moyen de tenter de découvrir la signification d’un monde confus » nous dit Erró, et ses tableaux vont sans doute nous éclairer sur la guerre en Ukraine. Plusieurs peintres ont dénoncé les monstruosités de la guerre, à l’exemple de Picasso et sa célèbre toile “Guernica”, en passant par Rubens et son allégorie de la guerre de Trente ans, jusqu’à David Olère qui a brossé les camps de la mort.

Le héros de la figuration narrative

Tableau sans titre de l’artiste Erró © Jean-Ralph Adiba  

Il y avait foule ce jeudi 10 mars 2022 pour inaugurer l’exposition du héros de la soirée : Gudmundur Erró dit Erró. Artiste-peintre hors normes s’il en est. Sa figuration descriptive de nos héros de bande dessinée à la fois baroque et narrative dans une composition de mélanges de style, a subjugué les invités venus nombreux comme à chaque exposition de Laurent Strouk. Natacha Toutain aficionada de Steve Mac Queen, qui en ce moment prépare une exposition sur James Bond, échangeaient sur leurs peintures respectives, avec Valério Adami et Robert Combas. Brigitte Mancel venue accompagnée de son mari Jean-François Mancel, s’entretenait avec le Maire du 13ème arrondissement de Paris, Jérôme Coumet qui prépare mais c’est encore un secret pour la rentrée, un hommage à une icône de la Pop music.

Si les héros de la Pop culture américaine et des mangas japonais étaient représentés avec un talent hors normes sur les murs, tout particulièrement dans les représentations de BD où les femmes sont de pulpeuses guerrières, l’hommage que rend Erró à Pablo Picasso et à Fernand Léger force l’admiration pour cet artiste de génie. Car, dans certains cas, comme disait Picasso : « La peinture n’est pas faite pour décorer les appartements, c’est un instrument de guerre offensif et défensif contre l’ennemi ». Tous les amateurs de la Figuration Narrative y retrouveront cet esprit particulier de la peinture, et tous les amateurs de BD, surtout américaines et underground, sans oublier les amateurs de sexe, reconnaîtront leurs héros chez Erró.

Tableau sans titre de l’artiste Erró © Jean-Ralph Adiba  

Mon Erró au regard si doux

Ce géant de 90 printemps, qui a le talent inné des stars, était heureux de retrouver ses complices Robert Combas et Valério Adami, et ils se sont amusés comme des gamins : Les deux se prêtant aux photos que chacun voulait capturer avec eux, tandis qu’Erró, avec patience et gentillesse, dédicaçait le magnifique ouvrage de ses œuvres. Erró si tu as été la Star de la soirée, notre héros à tous, ton talent d’artiste-peintre va bien au-delà de ce que l’on peut imaginer. Comment sur une même toile, arrives-tu à écrire une histoire où tout se marie harmonieusement ? Les personnages, les couleurs, les détails, les rêves ! C’est simple, j’ai aimé toutes ces toiles et je n’étais pas le seul.

 

Vues : 118