rapporteuses.com

Rapporteuses

Qui portera le masque de Black Panther ? ©  Marvel

Black Panther 2 : une Brown Sugar Night au Grand Rex de Paris, pour fêter le retour du super héros

Black Panther 2, le film de Ryan Coogler qui rendra hommage à Chadwick Boseman décédé en 2020, arrive dans les salles le 9 novembre. Au Grand Rex à Paris, une Brown Sugar Night organisée dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 novembre attend tous les fans du héros de Marvel.

Les fans du monde entier vont se précipiter pour découvrir la suite tant attendue de Black Panther 2, Wakanda Forever, mais sans son acteur emblématique, Chadwick Boseman décédé d’un cancer en 2020. Au casting Winston Duke, Lupita Nyong’o, Angela Bassett, Danai Gurira, et une bande originale de dix-neuf titres dont celui interprété par Rihanna, Lift Me Up. Lors de l’avant-première mercredi 26 octobre à Los Angeles, les acteurs ont tenu à rendre hommage au comédien en arborant des tenues ou des accessoires faisant référence à ses différentes apparitions, en France, c’est au Grand Rex à Paris qu’une spéciale Brown Sugar Night organisée dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 novembre attend tous les fans, avec des DJ, des surprises et une ambiance que les organisateurs veulent garder secrète jusqu’au jour J. Pour cette cinquième édition, inutile de réserver vos places, l’événement affiche complet.

Un public pour le cinéma afro à Paris

Le public vient à chaque fois s’ambiancer à la Brown Sugar Night au Grand  Rex de Paris © Instagram

Avec le succès de Black Panther, les médias ont découvert qu’il y avait un public pour le cinéma avec des héros noirs, et des mastodontes comme Disney ou Warner Bros ont aussi compris qu’il fût un tournant pour la représentation de la culture noire aux Etats-Unis. En France, cette prise de conscience, c’est l’agence AK-A une entreprise familiale, qui l’a eu, en s’intéressant depuis 2005 à la population afro-descendante, en créant des événements comme La Natural Hair Academy et le Brown Sugar Days au Grand Rex de Paris. Ce dernier créé en 2015, véritable rendez-vous festif de la communauté afro-caraïbéenne de la capitale, est aussi un show à l’américaine avec des défilés de mode, du stand-up, et des DJ qui viennent mixer sur scène. Mais le clou de la soirée reste les avant-premières de films afro-américains. Le festival qui fait salle comble à chaque édition, a programmé entre-autres, Black Panther, Girls Trip, Us, Dear White People et le tout dernier The Woman king avec Viola Davis. Les films français ne sont pas oubliés, comme Saloum de Jean Luc Herbulot avec Yann Gael, projeté dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 septembre dernier, et Le Gang des Antillais du Guadeloupéen Jean-Claude Barny sorti en 2016, aussi en avant-première, en présence du réalisateur et des comédiens Mathieu Kassovitz, Eriq Ebouaney, le regretté Djedje Apali et Zita Hanrot. Le succès de ce rendez-vous sans être excluant, réside dans le fait qu’il est destiné avant tout à la communauté afro-descendante. Selon Didier Mandin originaire lui aussi de la Guadeloupe et président de Brown Sugar Productions : « le Brown Sugar permet à la communauté de se réunir et de créer une bonne ambiance ». Pour Jean-Claude Barny « c’est la vitrine parfaite pour le cinéma afro et un très beau tremplin », il précise : « un festival aux Etats-Unis pour montrer les talents français serait bien dans le sens inverse. Didier Mandin est un vrai cinéphile qui choisit les films qui peuvent avoir une vraie résonance et avec Black Panther, c’est comme une tournée des Rolling Stone, le Brown Sugar est incontournable, c’est la vitrine de la France ». Une tournée Marvel qui va passer par l’Afrique où Jérôme Ebella producteur du Secteur Ä et membre fondateur de Trace TV installé au Nigéria, attend la sortie du film avec impatience à Lagos : ” j’ai grandi avec l’univers Marvel comme supplément de bonne lecture. Et Black Panther fait parti de ces héros qui ont habillé mes rêves de gamin qui squattait les bibliothèques parisiennes où il était permis de les lire sans trop d’ennuis“. “J’ai hâte de voir comment, pour ce deuxième volet, ils vont s’y prendre pour pallier à la disparition de Chadwick Boseman” ajoute-il. 

L’événement afro-ciné de l’année

Les organisateurs de la Brown Sugar Night font savoir sur les réseaux sociaux que l’événement est complet © Instagram

Plus qu’une ambiance, le Brown Sugar est devenu au fil des années, une véritable messe, où les habitués viennent partager leur passion pour la culture afro. Dès l’entrée le photo call attire celles et ceux qui veulent immortaliser leur passage et poster sur leurs réseaux, dans les allées et les étages, des produits afro, des boissons, des pâtés morue ou poulet, sans oublier le traditionnel sorbet coco. Tous les looks sont de sortie, ici on vient voir des films, mais aussi pour être vu. Pour un spectateur blanc dont le concept de représentation est acquis, il ne mesure pas combien il est important pour des Noirs dont l’histoire est souvent liée à l’esclavage et à l’oppression, de se retrouver, se voir à l’écran, et encore plus de manière positive. Le personnage de Black Panther symbole d’une culture sous-représentée correspond à un besoin d’identification, même si le personnage du Roi T’Challa et le royaume du Wakanda demeure une utopie. « Le personnage de Black Panther n’est pas venu à moi quand j’étais enfant » explique Didier Mandin. Chaque édition de ce Brown Sugar fait salle comble, et les habitués ont plutôt intérêt à s’y prendre à l’avance en scrutant les réseaux, pour obtenir le fameux sésame, comme nous le confirme cet aficionado de la première heure, Olivier Lowijinal Bique : « dès que les places sont mises en ventes sur leur site, deux heures après c’est déjà complet ». En effet le patron de Brown Sugar Productions, nous confie que ce sont les réseaux qui font sa communication : « pour la sortie de Black Panther 1, nous avons fait une avant-première mondiale ouvert au public et nous étions les premiers à faire l’annonce du film avec Disney » il poursuit : « cette année exceptionnellement c’est une Brown Sugar Night avec une seule projection, car le film est long, mais il y aura aussi des surprises » ajoute-il en souriant avec un ton mystérieux. Ce que l’on sait d’après le site de l’organisation, c’est que l’ouverture des portes est prévue à minuit et que l’entrée sera accompagnée par un set DJ pour l’ambiance et les traditionnelles « Afro-caribean food ». Comme dans les éditions précédentes, le DJ aura l’obligation de mettre le feu dans la salle, le spectateur vient voir des films, mais il vient aussi s’ambiancer, et il faudra assurer jusqu’à la projection de Black Panther 2, Wakanda Forever à 2h30 du matin, autant dire qu’il faut être un noctambule et un passionné pour veiller toute la nuit, les organisateurs ne précisant pas si le café est aussi au programme.

« La mort de Chadwick Boseman, va ajouter le côté émotionnel »

La mort de Chadwick Boseman va ajouter à l’émotion de la soirée © Marvel

Avec la mort inopinée de Chadwick Boseman, Marvel Studios avait dû revoir la copie de Black Panther 2. Initialement, T’Challa roi du Wakanda, premier fils de T’Chaka et Ramonda devait revenir dans une suite axée sur son personnage après sa disparition dans l’œuvre de Thanos dans Avengers Infinity War. « Je suis dans l’attente et dans le regard du public, je suis impatient, je découvrirai en même temps que tout le monde » nous dit Didier Mandin « Black Panther a marqué l’esprit des gens et pas seulement de la communauté afro, et la mort de Chadwick Boseman, va ajouter le côté émotionnel dans le film » conclut-il. Les organisateurs du Brown Sugar désirant garder le secret jusqu’au bout, impossible de savoir quelle programmation musicale est prévue. En revanche, la bande originale dévoilée le 4 novembre dernier, annonce le retour de Rihanna avec Lift Me Up, qui pour l’occasion fait son grand retour après une longue absence, suite à sa maternité. Dans le premier opus, l’album Black Panther : The Album était produit par Kendrick Lamar, dans le deuxième, pas moins de dix-neuf titres composent cette bande originale de Black Panther : Wakanda Forever. Plus de 40 artistes internationaux y ont participé, parmi lesquels, Stormzy, Future, Burna Boy, PinkPantheress, Rema, Pat Boy et Tems. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vues : 346