rapporteuses.com

Rapporteuses

Sylvain Marcel Nathalie Dubois et Danielle Fichaud © Claire Painchaud

César 2022 : Nathalie Dubois fondatrice de DPA revient avec sa suite cadeaux pour le bonheur des marques et des stars

Après deux ans d’absence en raison de la pandémie, les 23 et 24 février pour sa seizième édition, DPA était de retour avec sa célèbre « Gifting Lounge-Espace Glamour chic » installée en marge de la cérémonie des César à l’Hôtel Intercontinental Le Grand.

Les célébrités l’attendaient avec impatience, car Nathalie Dubois est la femme qui couvre les stars de cadeaux à chaque événement, que ce soit pendant le Festival de Cannes, les Oscars, les Emmy Awards, les Golden Globes ou encore les Césars. Cette année plusieurs marques ont fait le bonheur des invités remettants et nominés aux César, dans une suite luxueuse que DPA avait mis à leur disposition.

Les César, une aubaine pour les marques

 Danielle Fichaud et Sylvain Marcel les comédiens du film “Aline” © Claire Painchaud

Pour de nombreuses marques, les César ont des retombées économiques qu’il ne faut pas négliger. C’est l’un des rendez-vous les plus importants, car ils leur donnent une visibilité exceptionnelle, voir ses créations ou ses produits cosmétiques affichés par des célébrités ajoutent au rêve. C’est pourquoi la suite a vu défiler par le passé des stars comme Isabelle Adjani, Sharon Stone et Isabelle Huppert. Avec l’avènement des réseaux sociaux, le client est dorénavant plus sensible à la photo postée, partagée et surtout likée, que du destin de la marque elle-même.  Nathalie Dubois l’a bien compris car elle est leader dans ce domaine. Pionnière dans le monde de placements de produits, DPA est aujourd’hui la première Société de Stratégie de marketing à Hollywood. Pendant deux jours donc les stars se sont retrouvées et croisées dans quatre espaces différents pour recevoir les précieux sésames, et on a vu passer Frédérique Bel, Jean-Louis Debré et Valérie Bochenek qui sont actuellement sur scène jusqu’au 19 mars dans Ces femmes qui ont réveillé la France , Liliane Rovère de la série Dix pour cent, Audrey Dana, Julie Ferrier, Elsa Zylberstein Danielle Fichaud et Sylvain Marcel les Québécois du film Aline de Valérie Lemercier et Aissatou Diallo Sagna, Meilleure actrice dans un second rôle dans le film La Fracture.

La gamme RoseBaie à l’huile de ricin et figue de barbarie © Claire Painchaud

RoseBaie Paris, la marque qui monte

L’un de ces espaces était réservé à la marque RoseBaie Paris, une ligne de soins capillaires, sans parabène ni sulfate, à base de figue de Barbarie ou de noix de coco. Cette entreprise jeune dynamique et ambitieuse comme l’indique leur site internet, est née pendant le confinement et l’œuvre de deux amis Nassim et Alex. Le nom est inspiré d’un quartier de Sydney, et leur affaire connaît depuis 2020 une ascension fulgurante et compte plus de 650 points de vente dans des pharmacies en France hexagonale, Corse et Territoires ultra-marins compris, avec une exportation dans le Maghreb. Les deux amis qui ont démarré avec des fonds propres, visent maintenant le marché du Moyen-Orient et l’Afrique. Leur marque peut s’appuyer sur une communication forte qui mêle diversité, éthique, environnement et show business. Affichant plusieurs milliers de followers sur Instagram, la marque a bénéficié de placements de produit dans les clips des chanteurs Kendji Girac et Dadju et des passages dans des émissions télé comme TPMP.

Des histoires qui font des marques

Les bijoux Simone à Bordeaux © Painchaud

Parmi les marques présentes, celle qui avait une histoire touchante, est « Simone à Bordeaux », lancée dans un contexte de résilience par Agnès la fondatrice qui, entre deux cancers du sein, quitte Paris pour s’installer à Bordeaux. Ma grand-mère s’appelait Simone ! “On a tous une grand-mère qui s’appelle Simone ou connu une Simone de près ou de loin dans notre vie et puis Simone Veil a été un modèle pour moi dans les moments difficiles que j’ai vécus”  raconte t-elle sur son site internet. La créatrice propose des bijoux en métal émaillé très chics et abordables, mais surtout dont une partie de la vente est reversée à 1% for the Planet. Simone à Bordeaux soutient également chaque année l’opération Octobre Rose en créant des bracelets roses dont 100% des bénéfices sont reversés au profit de la lutte contre le cancer du sein.

Les bougies à la cire végétale de Mathilde et Zoé © Claire Painchaud

Autre histoire et autre marque celle de Mathilde et Zoé. « Si j’avais eu des filles, c’est le nom que je leur aurais données », nous raconte Agnès Villani la fondatrice qui ajoute en souriant : « j’ai fils… ». Passionnée depuis toujours par les parfums, particulièrement depuis la lecture du roman de Suskïnd, elle se découvre une autre passion pour les bougies. Les points forts: ils sont à la cire végétale de soja sans OGM, ne creusent pas et sentent bon du début à la fin avec de jolies illustrations sur les emballages qui donnent un côté vintage avec des senteurs qui fleurent bon la Madeleine de Proust. L’histoire de Loix et savons est celle d’une entreprise familiale avec le père, la mère, et les deux sœurs, installée à l’île de Ré. La marque propose des savons et des shampoings au lait frais et bio provenant directement des ânesses de l’Ile de Ré, qui auraient des vertus curatives sur les maladies de peau comme l’eczéma, le psoriasis et l’acné.

La gamme Loix et savons au lait d’ânesse de l’Ile de Ré © Claire Painchaud

Les invités sont repartis les bras chargés de cadeaux

Les invités ont aussi craqué pour les casquettes de la marque Willy Thomas, et plusieurs d’entre elles n’ont pas hésité comme Jean-Louis Debré à prendre la pose. Pour les plus chanceux, il y avait un séjour offert par Taha’a by Pearl Resorts. Krama Héritage, avec ses foulards en soie enjolivait le coup de l’actrice Audrey Dana, les Dissonances ont eu un succès avec leurs bijoux en laiton trempés dans l’or 24 carats et Champagne Domaine de Nuisement a conquis l’actrice Julie Ferrier. Virginie Watcher représentait la marque Kevin Murphy mais aussi sa marque Barn’s installée elle aussi à l’Ile de Ré.

Les casquettes et tee shirt Willy Thomas se sont arrachés © Claire Painchaud

Chacun a pu goûter aux Délices de Manon, un assortiment de macarons dont la recette  du pâtissier Anthony a été récompensée par un jury de Meilleurs Ouvriers de France. A côté de lui exposait son ami Stéphane Massonat de Maison Manival dont le croissant à la praline est “à tomber” aux dires des invités. Parmi les autres marques figuraient Lothantique, Fazup, Petrusse, Soori Bali, BioActif, Éditions de la Martinière, Matière Brute, Alterfood, Tact, Biosalines, et Les Coques de Cabourg. Les invités sont repartis les bras chargés de cadeaux et il fallait plusieurs bras pour les porter, tant la liste était impressionnante.

Vues : 159