rapporteuses.com

Rapporteuses

Crédit : Dr

La vie d’artiste de Bernard Tapie

Il aura lutté jusqu’au bout de ses forces pour être vivant. Bernard Tapie est mort à 78 ans des suites d’un cancer, dimanche 3 octobre. Il aura connu plusieurs vies, allant du football à  businessman, ministre, comédien, chanteur.

Le cinéma

En 1995, Bernard Tapie est en faillite personnelle et donc dans l’interdiction de faire des affaires. Il est inéligible en politique, et interdit de fonction dans le football. Il doit donc se reconvertir, et cette reconversion se produit dans le cinéma. Claude Lelouch le fait tourner en 1996 dans Hommes, femmes, mode d’emploi où il tient le rôle principal, aux côtés de Fabrice Luchini et Pierre Arditi. Ce sera son premier et unique grand rôle au cinéma. Ce long métrage avait d’ailleurs été récompensé d’un Petit Lion d’or (prix du jeune public) à la Mostra de Venise en 1996.

Hommes, Femmes Mode d’emploi

L’écriture et la chanson

Bernard Tapie se remet ensuite à l’écriture. Après le livre Gagner, écrit en 1986, il publie en 1998 Librement, dont il a entamé la rédaction en prison, puis un roman se déroulant dans le milieu du football, Les yeux trop grands (2000). L’homme connait une rapide carrière de chanteur dans les années 1960, et enregistre deux 45 tours : Réussir sa vie et Je t’interdis en collaboration avec Didier Barbelivien. Il enregistre un single en 1998 C’est beau la vie, avec le rappeur Doc Gynéco.

C’est beau la vie avec Doc Gynéco

Le Théâtre

En septembre 1999, Bernard Tapie anime sur RMC une émission, Allo Bernard, dans laquelle il discute avec les auditeurs de problèmes de société ou de leurs problèmes personnels, et commence ensuite sa carrière d’acteur au théâtre, d’abord avec l’adaptation en 2000 du film Vol au-dessus d’un nid de coucou, où il reprend le rôle de Jack Nicholson. À Paris comme en province, la pièce remporte un vif succès et la critique salue la performance de l’acteur. En 2004, il joue dans Un beau salaud, une comédie plus légère, puis, en 2008, dans Oscar, pièce rendue célèbre dans les années 1970 par l’interprétation de Louis de Funès, dont il réécrit une partie des dialogues, et à laquelle participe sa fille Sophie. En octobre 2011, il reprend la pièce de théâtre d’Éric Assous Les Montagnes russes, qu’Alain Delon avait jouée en 2005.

Vol au dessus d’un nid de coucou

La télévision

Bernard Tapie poursuit également une carrière d’acteur et d’animateur à la télévision, où ses scores d’audience demeurent toujours appréciés des chaînes de télévision. De 2000 à 2004, il présente l’émission Rien à cacher sur RTL9 dans laquelle il interviewe des personnalités. De septembre 2002 à mars 2003, il anime À tort ou à raison, un magazine de débats de société diffusé un lundi sur deux en deuxième partie de soirée sur TF1.
Dans Cazas de Yves Boisset en 2001, il joue le rôle d’un père injustement accusé dans une sombre affaire de trafic de médicaments, exilé dans un dispensaire en Afrique, qui revient à Paris sous surveillance militaire pour enterrer son fils décédé d’une overdose. Son rôle principal à la télévision reste celui du Commissaire Valence diffusés entre 2003 et 2008 qui connait un gros succès d’audience.

Commissaire Valence 

Vues : 23