rapporteuses.com

Rapporteuses

Will Smith gifle le présentateur Chris Rock, lors de la 94e cérémonie des Oscars, à Hollywood, le 27 mars 2022. ©  

Oscars 2022 : la méthode Will Smith, pourquoi la chevelure un sujet sensible chez les Afro-américains ?

Stupéfaction pendant les Oscars, Will Smith a giflé Chris Rock, qui venait de faire une blague sur le crâne rasé de sa femme, Jada Pinkett Smith, atteinte d’alopécie. Certes le geste de l’acteur est parfaitement condamnable par sa violence, mais il n’est pas anodin.

Jamais une cérémonie des Oscars n’avait connu un tel moment de sidération, et le coup de sang de Will Smith aura assuré un bad buzz pour longtemps. En giflant l’humoriste Chris Rock lors de la cérémonie des Oscars, Will Smith gâche non seulement la cérémonie, mais aussi son sacre de Meilleur acteur pour son rôle dans La Méthode William. On pensait que les Etats-Unis étaient le pays de la liberté d’expression, Will Smith a prouvé le contraire. En plaisantant sur la calvitie de Jada Pinkett, Chris Rock a touché un point sensible non seulement pour l’épouse de Will Smith, mais aussi pour les Afro-américains.

Affiche du film documentaire Good Hair © Chris Rock  

La chevelure des Noirs, un sujet très sensible 

En s’attaquant au crâne rasé de Jada Pinkett, ce n’est pas seulement l’amour propre de l’actrice qu’il attaque, mais un marqueur identitaire très fort et très sensible pour les Afro-américain, et les Noirs en général, leur chevelure. Et Chris Rock le sait parfaitement lui qui est à l’origine de l’excellent documentaire Good Hair sorti en 2009, une épopée au cœur du cuir chevelu afro-américain, qui par son regard tranchant, toujours avec humour, dépeint l’industrie et l’histoire ô combien paradoxale de la chevelure afro. Dans la lutte pour les droits civiques, les Noirs américains ont porté souvent leur coupe afro à l’exemple d’Angela Davis, comme un étendard, voire comme signe de ralliement chez les Black Panther. Toucher à la chevelure d’un Noir aux Etats-Unis que ce soit de manière physique ou symbolique, même pour plaisanter, crée chez certains Noirs une stigmatisation qui les renvoie à des siècles d’oppression. Même si la blague à l’air inoffensive, elle blesse, et ce n’est pas parce que c’est un Noir qui la fait à l’encontre d’un autre Noir qu’elle n’en demeure pas moins offensante. Et Chris Rock n’est pas le seul à plaisanter sur le sujet, le rappeur Snoop Dog a lu aussi été critiqué plusieurs fois pour ses blagues sexistes sur les perruques et les extensions des femmes noires.

Logo de la Crown Coalition,  la Journée nationale de la Couronne, également connue sous le nom de Journée de l’indépendance des cheveux noirs.

Le Crown Act

Le sujet est d’autant plus sensible qu’il a fait l’objet d’une loi  baptisée Crown Act, que les Etats-Unis vont adopter dans les prochains jours en attendant le vote du Sénat. Le « Crown Act » vise à interdire toute discrimination liée à la chevelure qu’elle soit naturelle, avec des tresses, des locks ou des twists dans les lieux publics comme les écoles. La loi prohibe surtout aux entreprises de refuser d’embaucher ou de former une personne à cause de ses cheveux. Crown qui veut dire couronne en anglais est ici l’acronyme de « Creating a Respectful and Open World for Naturel Hair » qui se traduit par : « Créer un monde respectueux et ouvert pour les cheveux naturels ».

Will Smith devra peut-être rendre lui sa couronne en remettant son Oscar de Meilleur acteur, lui qui avait été nommé dans cette catégorie notamment pour son rôle de Mohamed Ali dans le film Ali sorti en salle 2002, et qui était passé à côté. Denzel Washington et Tyler Perry avaient retrouvé Will Smith avant son discours pour le soutenir. Ce dernier prenait probablement conscience de l’ampleur de son geste en pleine cérémonie des Oscars. « Je veux m’excuser auprès de l’Académie » des Oscars, a lancé en pleurs l’acteur. « L’amour vous fait faire des choses folles », a déclaré Will Smith après avoir reçu sa statuette. Des excuses envers Chris Rock qui n’a pas porter plainte, le grandirait et serait perçu comme un signe d’apaisement.

Vues : 29