rapporteuses.com

Rapporteuses

Les arts de la table, une excellence à la française qui se perd

Avec nos modes de vie, notre façon de nous alimenter a évolué. Pourtant en 2010, le repas gastronomique des Français est entré sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco.

Peu d’entre nous hormis dans certain milieu ou à l’occasion d’un restaurant prennent le temps de dîner ou déjeuner autour d’une table joliment dressée. 

Une excellence à la française

Pour la première fois en 2010 la gastronomie d’un pays obtenait un tel statut. Cette distinction prestigieuse marque la reconnaissance officielle de l’excellence française en matière de gastronomie, étroitement liée au prestige de l’art de la table français, qui contribue aussi à la renommée des grandes tables. Toutefois si les arts de la table restent un rituel quasi identitaire, il n’est pas anormal que les pratiques sociales évoluent et se transforment au gré des nouveaux modes de vies. Aujourd’hui, dans le commerce et la distribution, le terme « arts de la table » regroupe les articles de vaisselle, de linge de table comme les serviettes et les nappes, la décoration, les assiettes, les verres les couverts de table et les ustensiles de cuisine.

Une pratique sociale qui se perd

L’Unesco avait mis l’accent sur le fait d’être bien ensemble, de pratiquer l’art du goût, l’harmonie entre l’être humain et les productions de la nature. Sur le site il est écrit : « une pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes, tels que les naissances, les mariages, les anniversaires, les succès et les retrouvailles ».  Nous finissons par oublier parfois de cultiver ce patrimoine. Un délaissement considérable de ce qui était auparavant un art très normé et codifié. Avec la pandémie, les occasions de se retrouver se font rares, et dans un tel contexte, préserver et perpétuer cet art de vivre n’en devient que plus nécessaire.

Un patrimoine à transmettre absolument

Pour sauvegarder le repas gastronomique des Français et valoriser les produits et les savoir-faire culinaires, tout en encourageant le tourisme gastronomique, il faut, transmettre ces valeurs aux enfants dans les écoles. L’art de la table est un rituel culturel qui n’existe nulle par ailleurs, bien que son rayonnement soit mondialement reconnu. Il faut aussi rappeler à nos enfants cette pratique simple mais qui se perd : « On met le couteau à droite, et la fourchette à gauche ».

Vues : 17