rapporteuses.com

Rapporteuses

Amber Heard et Johnny Depp au tribunal de Fairfax en Virginie, le 29 avril 2022 © Samuel Corum/AFP

Pourquoi la condamnation d’Amber Heard dans le procès qui l’oppose à Johnny Dep était-elle jouée d’avance 

Mercredi 1er juin, Amber Heard a été reconnue coupable de diffamation envers Johnny Depp concernant les accusations de violences conjugales. Si l’acteur a aussi été condamné pour diffamation envers son ex-épouse, c’est lui qui ressort vainqueur de ce procès.

Pendant six semaines le monde entier s’est passionné pour un des plus grands procès de la Planète comme savent si bien les mettre en scène les Américains. Depuis les procès OJ Simson, Michakel Jackson, et plus récemment, Bill Cosby et R. kelly, celui d’Amber Heard et Johnny Depp aura davantage passionné les téléspectateurs parce qu’il opposait surtout deux stars d’Hollywood. Les deux vedettes de cinéma ont tous les deux ont été reconnus coupables de diffamation, mais là où Johnny Depp a été condamné à payer “seulement” deux millions de dollars de dommages et intérêts par le tribunal, ce dernier a eu la main beaucoup plus lourde pour Amber Heard (10 millions de dollars de dommages et intérêts à verser à Johnny Depp). 

Le capital Sympathie de Johnny Dep

Johnny Depp interprète de Jack Sparrow dans la saga “Pirates des Caraïbes” © Disney

Depuis son apparition dans les années 1980 dans le film Les griffes de la nuit, et la série télévisée 21 Jumps Street, Johnny Depp est un acteur qui crève l’écran avec son physique de jeune premier presque d’écorché vif à la James Dean. Un écorché vif qu’il interprétera de façon magistrale dans Edward aux mains d’argent de Tim Burton sorti en 1990. L’acteur vedette de la saga Pirates des Caraïbes qui avait vu son image considérablement écornée par les propos de son ex-épouse Amber Heard, qui l’avait accusé de violences conjugales dans une tribune publiée par le  Washington Post en 2018, n’avait pas réussi à remonter la pente boudé par les studios qui n’avaient pas renouvelé son contrat dans le dernier opus de la saga Pirates des Caraïbes . En 2020, à Londres, Johnny Depp avait perdu un procès en diffamation contre The Sun, qui le dépeignait en « wife beater », « homme qui bat sa femme ». Il fallait donc à tout prix pour lui lors de son procès en diffamation contre son ex épouse Amber Heard, qu’il évite de s’en prendre à la presse dont la liberté est protégée par le premier amendement de la Constitution américaine, voire la mette de son côté. Ce qui a parfaitement fonctionné quand on regarde les articles et les talks-hows consacrés au procès et qui prennent pour la majorité fait et cause pour Depp. L’opinion publique avait déjà condamnée la comédienne. Malgré les révélations des détails les plus scabreux d’une relation “toxique” entre les deux acteurs, même les fameux excréments dans le lit qui finalement appartenaient au chien du couple, selon le Los Angeles Times, un jury de cinq hommes et deux femmes a finalement estimé de façon unanime qu’Amber Heard avait émis de fausses déclarations en se décrivant comme victime. La décision finale du jury, même si elle semble impartiale dans la condamnation, a clairement penché en faveur de Johnny Depp.

Les internautes on fait le reste

Amber Heard en princesse Mera dans Aquaman  © DC film

Un article publié le 13 avril dans le média Gawker , explique à quel point lors de la retransmission en direct du procès, Johnny Depp est devenu la victime de son ancienne épouse auprès des fans. Sur Twitter et TikTok le procès a généré des millions de commentaires, la majorité ont pris largement part pour Johnny Depp. Les internautes ont pris parti, en tournant en dérision le discours d’Amber Heard. Sur ces deux réseaux sociaux, le hashtag “Justice pour Johnny Depp” dépassait de loin le hashtag “Je suis avec Amber Heard”. 15,3 milliards de vues pour Depp contre 8,4 millions pour Heard, mardi 24 mai. En 2016, Amber Heard y était déjà traitée de menteuse, de manipulatrice ou de démon au moment où elle demandait le divorce. Les internautes ont notamment ressorti une pétition vieille de trois ans qui demandait à la Warner et DC Films de boycotter Amber de la suite d’Aquaman, où elle joue la princesse Mera. La pétition est devenue l’une des plus signées du site change.org avec près de 4,4 millions de signataires. La retransmission télé a contribué à propulser le procès à la manière d’une série à succès, diffusé en direct à la télévision et en ligne sur la chaîne spécialisée Court TV“C’est comme un soap-opéra”, a confié à l’AFP une fan Nancy Mowery, venue de Pennsylvanie et qui a passé la nuit devant le tribunal pour assister à l’audience. 

Johnny Depp pourra-t-il séduire à nouveau les spectateurs ?

Maïwenn à gauche et Johnny Depp à droite © Abaca

Après l’énoncé du verdict, Amber Heard, « bouleversée », a dit sa « déception inexprimable »« Je suis dévastée par le fait que la montagne de preuves n’ait pas été suffisante pour faire face au pouvoir, à l’influence et à l’ascendant bien plus importants de mon ex-mari », a-t-elle écrit dans son communiqué. « Je suis encore plus déçue par ce que ce verdict signifie pour les autres femmes. C’est un revers. Cela remet en cause l’idée que la violence envers les femmes doit être prise au sérieux », a-t-elle dit. Johnny Depp a, lui, affirmé que « le jury [lui] a rendu la vie ». Bien que cette décision n’ait pas donné raison à Amber Heard, le mouvement MeToo s’était déjà détaché de la déposition de l’actrice, de ses déclarations, et de la posture qu’elle avait tenue pendant ce procès. On peut donc dire que le mouvement ne sera pas affecté. Johnny Depp lui n’a pas attendu l’énoncé du verdict contrairement à son ex-épouse, « en raison d’engagements professionnels pris avant le procès », selon la chaîne de télévision ABC, citant des sources proches de l’acteur. Après la fin des débats, vendredi, il s’était envolé pour le Royaume-Uni, où il a participé à plusieurs concerts du chanteur britannique Jeff Beck à Sheffield et Londres. Johnny Depp jouera également le rôle de Louis XV dans le prochain film de Maïwenn selon la lettre pro  Satellifacts et le site américain Variety. L’acteur de 58 ans a donné son accord pour interpréter le roi de France dans La Favorite, dont le tournage débutera cet été et durera trois mois. Maïwenn avait donné sa chance à JoeyStarr, à la suite lui aussi de ses déboires judiciaires. Le rappeur, s’est révélé au cinéma grâce à la réalisatrice, qui l’a d’abord pris dans son film Le bal des actrices. Une prestation qui lui vaudra sa première nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle puis dans Polisse, prix du jury au Festival de Cannes en 2011. Si Hollywood boude Johnny Depp, il pourra toujours compter sur le cinéma européen pour se refaire une santé. La France avait tendu la main en son temps à un certain Roman Polanski.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vues : 10