rapporteuses.com

Rapporteuses

Un char américain Abrams à Constanta, en Roumanie, en 2017 © Andreea Alexandru/Hepta.ABACA

Guerre en Ukraine : Tanks for Zelensky

Les Etats-Unis vont offrir à l’Ukraine 31 chars Abrams. Une nouvelle qui intervient après que l’Allemagne a donné son aval à l’envoi de 14 chars lourds Leopard 2, après des semaines d’hésitations.

L’administration américaine est finalement revenue sur sa décision initiale, après avoir laissé entendre que les chars Abrams n’étaient pas adaptés au conflit ukrainien. Trop difficiles à manier, ils consommeraient beaucoup de carburant et seraient trop lourds sur les routes et les ponts. Le chancelier allemand Olaf Scholz, en a profité pour annoncer de son côté la livraison de 14 chars Leopard. Joe Biden s’est donc ravisé tout en assurant que : « l’Allemagne ne m’a pas forcé à changer d’avis. Je voulais juste être sûr qu’on soit tous ensemble ».

Unis et déterminés comme jamais

Un char Léopard du 33e bataillon de Neustadt Am Rubenberge © MaxPPP

Dans le film Tanks for Stalin sorti en 2018, des ingénieurs et des militaires vont braver tous les dangers pour arriver à temps à Moscou et démontrer la supériorité de leur machine, un nouveau modèle de tank qui doit être envoyé secrètement à Moscou pour être présenté à Staline. Dans le cas de l’Ukraine, point d’opération secrète, mais une volonté affichée d’agir de concert, face à un Vladimir Poutine de plus en plus menaçant. Le locataire de la Maison blanche a déclaré : « Poutine s’attendait à ce que l’Europe et les États-Unis affaiblissent notre détermination. Il s’attendait à ce que notre soutien à l’Ukraine s’effrite avec le temps. Il a eu tort. Il s’est trompé. Il s’est trompé dès le début et il continue de se tromper », ajoutant : « nous restons unis et déterminés comme jamais dans notre conviction et notre cause. Ces chars sont une preuve supplémentaire de notre engagement durable et indéfectible envers l’Ukraine et de notre confiance dans les compétences des forces ukrainiennes ». Le président américain a également salué les efforts de l’Allemagne qui a décidé de l’envoi des 14 chars, bien que le chancelier ait évité la question pendant le forum de Davos qui s’est tenu du 16 au 20 janvier. « Cette décision s’inscrit dans notre ligne bien connue de soutenir l’Ukraine au mieux de nos capacités. Nous agissons de manière étroitement coordonnée au niveau international » a déclaré Scholz. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui prévoit avec ses collègues un sommet UE-Ukraine le 3 février, a déclaré de son côté ce samedi, que le pays bénéficiait du soutien inconditionnel de l’Union. « Nous nous tenons aux côtés de l’Ukraine, sans aucun ”si” et sans aucun “mais” », a-t-elle affirmé à l’occasion d’un rassemblement de son parti, le CDU chrétien-démocrate, dans la ville allemande de Düsseldorf. L’Ukraine « se bat pour nos valeurs communes, elle se bat pour le respect du droit international et pour les principes de la démocratie et c’est pourquoi l’Ukraine doit gagner cette guerre », a-t-elle ajouté.

Ces chars ne sont pas pour tout de suite

Le Challenger 2 sera le premier char lourd occidental envoyé en Ukraine © DR

Selon la chaine Bloomberg, le gouvernement américain doit en revanche passer commande auprès de General Dynamics via l’Ukraine Security Assistance Initiative, pour un achat de 400 millions d’euros. Il faudra donc compter « des mois » et non « des semaines », explique un haut responsable de l’administration fédérale. Tout cela ajouté à la formation distillée aux opérateurs ukrainiens qui seront habilités à utiliser ces machines de guerre, qui pèsent entre 60 et 70 tonnes. Un délai de cinq mois est nécessaire en temps normal pour apprendre à les manœuvrer sur le terrain, les entretenir, et s’accorder sur le champ de bataille. Un délai raccourci compte tenu de la guerre. « C’est le meilleur char du monde. C’est aussi le plus sophistiqué du monde. Nous prendrons le temps, pas trop quand même », affirme ce haut responsable. Les Etats-Unis dans leur stratégie ne veulent pas seulement la défense de l’Ukraine contre l’envahisseur Russe, mais vise également la reconquête des territoires occupées. Parmi les pays qui vont participer à cet effort de guerre, on peut citer également le Canada qui va livrer quatre chars Leopard 2 à l’Ukraine pour l’aider à combattre l’invasion russe selon la ministre de la Défense. Les efforts de l’administration américaine ont donc porté leurs fruits, surtout après que le secrétaire d’Etat à la Défense, Lloyd Austin, s’est rendu à Berlin la semaine dernière. Le président Biden qui parlemente depuis des semaines avec Olaf Scholz, a aussi appelé Emmanuel Macron, et les Premiers ministres italien et britannique. Le Premier ministre Rishi Sunak a accentué « la volonté du Royaume-Uni d’intensifier son soutien à l’Ukraine, notamment en fournissant des chars Challenger 2 ». Et la France ? Va-t-elle entrer dans la danse et livrer à son tour des chars lourds aux forces de Kiev ? Cette dernière a annoncé, au début du mois, l’envoi de véhicules de combat blindés légers sur roue AMX-10RC, mais pour ce qui concerne les chars Leclerc, la question reste en suspens. « Rien n’est exclu », affirme Emmanuel Macron. Mais selon les observateurs, si le chef de l’État hésite, c’est en premier lieu par crainte d’alimenter l’escalade vis-à-vis de la Russie. A noter que la France possède environ 200 chars, soit 10 fois moins que l’Ukraine. En livrer seulement 4 ou 5, pour bien faire comme les autres, ne ferait que compliquer l’entrainement des tankistes et l’entretien du parc ukrainien qui est déjà conséquent.

L’Elysée consent toutefois que le sujet a encore été abordé par le président de la République française lors d’un échange téléphonique, mardi 24 janvier, avec son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky. « Les échanges entre les experts français et ukrainiens se poursuivent, notamment pour estimer le rapport coût-bénéfice d’une telle fourniture », selon une source officielle, ce qui écarte l’hypothèse d’une livraison dans les prochaines semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Views: 19