rapporteuses.com

Rapporteuses

Le patron de Tesla a déposé en avril un projet d’acquisition de Twitter pour 44 milliards de dollars © ANGELA WEISS/AFP 

Elon Musk , plus riche que Crésus

Elon Musk doit rencontrer les employés de Twitter jeudi 16 juin. Le patron de Tesla et de SpaceX a déposé en avril un projet d’acquisition de la plateforme pour 44 milliards de dollars, et pourrait devenir selon une étude, le premier trillionnaire de l’histoire d’ici deux ans.

L’étude réalisée par Approve qui a comparé la valeur nette annuelle des personnes les plus riches du monde, place Elon Musk en bonne position pour devenir le premier trillionaire de l’histoire. Un milliard de milliards de dollars, soit 10 puissance 18. Même les calculatrices les plus sophistiquées n’ont été programmées pour compter aussi loin. Le projet d’acquisition de Twitter qui a depuis connu de multiples rebondissements, va donc lui donner l’occasion de faire connaître ses intentions aux employés de la plateforme. C’est le site Business Insider, qui a révélé cette information, le directeur général de Twitter, Parag Agrawal, a annoncé lundi 13 juin la tenue de cet événement aux salariés. La réunion sera modérée par la directrice du marketing de Twitter, Leslie Berland, précise également Business Insider.

Le « plus heureux des hommes »

Elon Musk personnalité de l’année pour le Time © Time

D’après la mythologie grecque, Crésus pensait, grâce à sa richesse, avoir droit au titre de « plus heureux des hommes » mais on lui préféra de plus modestes candidats selon l’adage de l’époque : « ne disons pas encore d’un homme qu’il est heureux, disons que la fortune lui sourit ». Et c’est vrai que la fortune sourit à Elon Musk personnalité de l’année pour le Time. Né le 28 juin 1971 à Prétoria en Afrique du Sud, il est le fils d’un riche homme d’affaires d’origines afrikaner et d’une mère Canadienne. Après des études brillantes au Canada et aux Etats-Unis, il cofonde la compagnie Zip2, puis une banque en ligne X.com. qu’il rebaptise PayPal, qu’il revend à eBay pour 1,5 milliards de dollars en 2002, pour finir par racheter en 2017 le nom de domaine X.com à PayPal. C’est en 2002 qu’arrive l’aventure SpaceX société qui grâce au lanceur Falcon 9 enverra en avril 2021 les quatre spationautes vers la station spatiale internationale, dont un certain Thomas Pesquet comme commandant de bord. Mais sa plus grosse prise avant Twitter, reste Tesla en entrant dans le capital de la société en 2004 avant d’en prendre le contrôle en 2008. Le 25 avril dernier l’entrepreneur d’origine sud-africaine, a annoncé qu’il comptait s’offrir le réseau social Twitter pour 44 milliards de dollars.  Depuis l’homme d’affaire s’est plaint récemment de ne pas avoir suffisamment d’informations sur la proportion de spams et de faux comptes sur le réseau social, qu’il juge bien plus élevée que ce que Twitter affirme. Dans une lettre adressée à un service juridique, il a menacé début juin de retirer son offre, accusant le réseau social de rétention d’informations, ce que l’entreprise dément. Selon le Washington Post, le conseil d’administration du groupe s’est engagé à fournir au multimilliardaire les données qu’il exige. Dimanche 12 juin, Elon Musk a envoyé un mail à tous les employés de Tesla en disant le grand respect qu’il avait pour eux. Une déclaration plutôt ironique quand on sait que le milliardaire souhaite en raison d’un “mauvais pressentiment” sur l’économie américaine et mondiale, en licencier 10%. Le 1er juin il avait commencé par dire que le télétravail nuisait au bon fonctionnement d’une société, et rendait les salariés moins productifs et avait fixé la durée légale de travail à 40 heures par semaine. Les embauches chez Tesla sont depuis suspendues partout dans le monde, et Christopher Bousigues directeur national Tesla Singapour, a été remercié. Sur LinkedIn des collaborateurs ont annoncé qu’ils avaient été contraints de quitter l’entreprise.

Un soutien de poids pour les Républicains

Elon Musk et la chanteuse Grimes © Marion Curtis/StarPix/REX/Shutterstock /Sipa

Selon l’agence Reuters, Elon Musk a déclaré mercredi 15 juin qu’il pourrait soutenir la candidature du gouverneur républicain de Floride, Ron DeSantis, à l’élection présidentielle de 2024 aux Etats-Unis, en ajoutant qu’il avait voté pour la première fois républicain lors d’une élection partielle au Texas cette semaine et il prédit une “vague rouge massive” aux élections de mi-mandat au Congrès en novembre prochain, en référence à la couleur du Parti républicain. A la question pour qui il allait voter à la prochaine présidentielle de 2024, il a répondu sur Twitter mercredi, “DeSantis”. Ron DeSantis est le candidat qui se pose en concurrent de Donald Trump pour l’investiture par le parti républicain à la future élection présidentielle dans deux ans. En tant que gouverneur, il s’est notamment illustré par son rejet des restrictions mises en place pour lutter contre la pandémie de COVID-19 ou l’adoption d’une loi limitant les débats sur les questions de genre dans les écoles. Toujours sur Twitter, Elon Musk a confié avoir voté mardi pour la républicaine Mayra Flores lors d’une élection partielle à la Chambre des représentants dans une circonscription du sud du Texas. « J’ai voté pour Mayra Flores – la première fois que je vote républicain“, a-t-il dit. “Vague rouge massive en 2022“, a-t-il ajouté. Elon Musk a aussi annoncé qu’il ne verrait aucun inconvénient au retour de Donald Trump sur Twitter, révélation pour le moins inquiétante quand on sait que l’ancien président avait été banni du réseau social et accusé d’être à la tête d’une insurrection sur le Capitol, et dont les auditions sur les responsabilités ont lieu en ce moment même.

Il va sans dire que les employés de Twitter ne sont pas rassurés à la venue de leur futur patron, dont le profil les inquiète sérieusement. L’homme qui est déjà le plus riche du monde, selon Forbes avec une fortune qui s’élève à 267 milliards de dollars, voit sa fortune augmenter de façon exponentielle d’année en année. D’après l’étude Approve : “Depuis 2017, la fortune de Musk a enregistré une augmentation annuelle moyenne de 129 %, ce qui pourrait potentiellement le voir entrer dans le club des trillions de dollars en seulement deux courtes années, atteignant une valeur nette d’1,38 trillion de dollars d’ici à 2024 à 52 ans”. L’étude précise que “SpaceX génère des revenus massifs en facturant à des clients gouvernementaux et commerciaux l’envoi de divers objets dans l’espace, notamment des satellites, des fournitures pour l’ISS et des personnes.”

Approve prévoit également l’arrivée dans ce club très fermé des futures trillionaires, l’arrivée de Jeff Bezos en 2030 et Bill Gates par la suite. Mais c’est sans compter Zhang Yiming le créateur de TikTok qui pourrait les devancer et devenir le plus jeune trillionaire du monde en 2026, à seulement 42 ans. Quant au mythe de Crésus évoqué plus haut, il ne jouit pas longtemps de son bonheur, son fils Atys, fut victime d’un accident de chasse. Souhaitons que le petit X Æ A-12 nom du fils d’Elon Musk et de la chanteuse Grimes, ne connaisse un si triste sort. A moins que d’ici là Elon Musk ne trouve le secret de la vie éternelle, du clonage sur les humains, ou de la réincarnation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vues : 5