rapporteuses.com

Rapporteuses

La plage de Nice, le week-end de Pentecôte, le 05 juin 2022 ©

Les Français ne veulent pas renoncer aux vacances

Les Français sont nombreux à partir en vacances cet été. Les fortes chaleurs compliquent la circulation, mais le désir de prendre le large après deux années de pandémie, est plus fort que tout. Mais où vont-ils aller, pour quel budget, combien de temps, en famille, ou entre amis ?

S’il y a bien un état d’esprit dans lequel se trouve la majorité des Français à  l’approche des vacances, il se traduirait par cette chanson du groupe Elégance sortie en 1982 : Vacances j’oublie tout ! Oubliés le Covid, l’inflation et le pouvoir d’achat. Selon Europe 1, sept Français sur dix ont prévu de partir au bord de la mer en Europe, ou vers des destinations habituelles, et d’autres ne comptent pas partir trop loin de chez eux. Une autre étude de l’Ifop détaille les destinations et les budgets consacrés aux vacances.

Ceux qui partent en vacances

L’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle pendant la grève le 1er juillet 2022 Thomas © Padilla/AP

Près de 9 millions de Français selon Europe 1 ont réservé leurs vacances à l’étranger, et les destinations plébiscités en 2022, sont les îles Canaries, la Crète, les îles Baléares ou encore la Tunisie. Malgré les mouvements de grève, ils seront encore nombreux à prendre l’avion comme moyen de locomotion. Ce sont les familles qui partent le plus pendant les vacances d’été. Les destinations au bord de la mer en Europe, voire au nord de l’Afrique, font toujours rêver. Mais les Français restent prudents et ne veulent pas trop d’éloigner à cause du Covid et craignent d’être bloqués à l’étranger. Pour 49% d’entre eux, selon l’Ifop, la COVID-19 a un impact sur leur enthousiasme à voyager, mais moins que l’inflation qui atteint les 72%. Si le contexte sanitaire reste une préoccupation forte, le baromètre montre pour la première fois une baisse significative de la crainte des vacanciers concernant leur santé. Certains d’entre eux ne voyageront pas à l’étranger cette année, et resteront dans l’Hexagone. Pamis eux on retrouve ceux qui iront en Aquitaine ou sur la Côte d’Azur, afin de profiter des plages françaises. La voiture sera le moyen de transport privilégié́ pour 73 % des vacanciers français. Il y a aussi une tendance green qui consiste à favoriser les séjours à la campagne. Des vacances authentiques avec un besoin de nature, de lieux où on peut se reposer, se ressourcer avec dans l’idée la préservation de l’environnement. Pour ceux qui peuvent se le permettre, l’attrait pour les séjours à l’hôtel représente 29 %. Le budget moyen consacré aux vacances selon l’Ifop, est identique à celui de l’année dernière. Pour une famille de quatre personnes, deux adultes, deux enfants, pour 10,5 jours, le budget moyen est de 1 720 €. Et puis il y a ceux qui ne partent pas, ils représentent 21 % toujours selon l’Ifop, ils n’ont pas l’intention de partir en vacances cet été par manque de budget ou de moyens tout simplement. Ce sont les publics les plus précaires, les ruraux, et les familles nombreuses.

En famille, ou entre amis ?

Les Français préfèrent passer leurs vacances en famille ©JenkoAtaman- stock.adobe.com

Les vacanciers français expriment toujours l’envie de passer du temps avec leurs proches. Ainsi, 84% des Français passeront une partie de leurs vacances en famille, 15% avec leurs amis et 12% partiront à l’aventure seuls. Pour les psychologues, les vacances en famille sont importantes, car elles permettent non seulement de décompresser et d’oublier les soucis du travail, mais surtout pour les enfants qui retrouvent des parents plus détendus. Les vacances réduisent le stress de toute la famille et augmentent même la productivité. Une enquête menée par la U.S. Travel Association a révélé que 75 % des enfants ont déclaré que leurs parents ramenaient le stress de leur travail à la maison. Les vacances seraient idéales donc pour renouer des liens familiaux. Ce qui n’est pas forcément le cas des vacances entre amis. Certains points de divergence peuvent mettre en péril des amitiés de longue date pendant les vacances. Les vacances entre amis ne ressemblent pas forcément aux films Le cœurs des hommes ou Les petits mouchoirs. Dans l’euphorie des vacances certains ne prennent pas le temps de réfléchir aux personnes avec lesquelles ils partent, s’ils sont l’aise avec elles, ou encore sur leurs points communs et leur mode de vie. Selon plusieurs enquêtes, les sources des conflits pendant les vacances, sont le plus souvent les enfants et le mode d’éducation, l’argent, l’organisation des repas et des activités. Aller au restaurant peut se révéler une vraie catastrophe comme dans le sketch L’addition de Muriel Robin. La règle : chacun paie sa stricte part pour éviter de s’écharper avant la fin des vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vues : 29