rapporteuses.com

Rapporteuses

Ambassade des Etats-Unis remise des diplomes

Ambassade des Etats-Unis en France. La remise des diplômes 2021. Copyright U.S. Embassy Paris

JO 2024 : l’Ambassade des Etats-Unis encourage l’entrepreneuriat avec Start US Up

Financé par l’ambassade des États-Unis en France, Start US Up est un programme élaboré en partenariat avec deux associations. Le Carburateur et Boxer Inside, fondée par Sarah Ourahmoune, vice-championne olympique de boxe anglaise et entrepreneure.

Les Jeux de 2024 sont une opportunité à plus d’un titre. Pour Paris bien sûr, mais aussi pour les entreprises et les associations sportives. Voilà qui tombe à pic, Start US Up est une initiative qui conjugue à la fois l’entrepreneuriat et le sport.

Start Us Up © Ambassade des Etats-Unis en France

Start Us Up !

Aux Etats-Unis, dans la plupart des universités de football et de basketball qui financent les programmes sportifs, l’importance est axée sur la diversité, l’égalité, et surtout l’opportunité. Un moyen très efficace pour renforcer l’esprit de compétition. Les sportifs sont ainsi capitalisés et deviennent très attrayants pour les entreprises. La France ne jouissant pas du même engouement pour le sport universitaire, le modèle étant celui du sport-études, l’idée d’un programme est venue du Département d’Etat qui souhaite encourager l’entrepreneuriat chez les jeunes Français. A travers ce programme original lancé en 2014, baptisé Start US Up, pendant 6 mois, des entrepreneurs sont aidés dans le développement de leur projet et pourront prendre part aux premiers JO inclusifs de l’histoire à Paris en 2024. 

Intégralement pris en charge par l’Ambassade des Etats-Unis, le dispositif s’adresse aux entreprises en cours de création ou de moins de trois ans d’existence, et dont les projets correspondent à l’une des thématiques en rapport avec les accords historiques de jumelage entre Paris 2024 et Los Angeles 2028. Les deux villes ayant pour objectif d’avancer main dans la main dans la lutte contre le dérèglement climatique et la protection de l’environnement, la solidarité et l’inclusion, mais aussi l’innovation et les startups. Soulignons que l’Ambassade des Etats-Unis avait déjà lancé un projet baptisé « Yes oui can », à travers le même dispositif. L’objectif était de venir en aide à des jeunes âgés de 18 à 25 ans sans qualification, venant de toute la France, de maîtriser les bases de l’entrepreneuriat, mais surtout de prendre confiance en eux, et de structurer et valoriser leur savoir-faire. L’accent avait été mis sur la force de leur mental en leur permettant de participer à un camp d’été intensif de 12 jours.

Boxer Inside

“L’Ambassade des Etats-Unis a choisi de s’allier à Boxer Inside, et sa fondatrice Sarah Ourahmoune, qui incarnent parfaitement les valeurs de Start US up. Médaillée olympique, entrepreneure sociale, vice-présidente du Comité olympique en charge de l’égalité femmes-hommes, Sarah est un modèle pour les entrepreneurs de Start US Up !” tient à nous préciser Akila Kridene en charge du programme Start Us Up à l’Ambassade des Etats-Unis. Le challenge est immense car c’est la première fois que la France accueillera non seulement les Jeux paralympiques d’été du 28 août au 8 septembre 2024, mais aussi l’occasion de mobiliser toutes les énergies dans tous les champs de la société le 23 juillet 2024, date de début des Jeux, d’où le rôle essentiel des associations sportives qui militent pour l’inclusion.

Sarah Ourahmoune

Sarah Ourahmoune © Marie Lopez-Vicanco

Boxer Inside fondé par la vice-championne olympique de boxe anglaise et entrepreneure Sarah Ourahmoune, propose à la fois le club de boxe qui accompagne celles et ceux qui veulent boxer, de 7 à 77 ans, et quatre programmes d’accompagnement où la boxe est utilisée comme outil de développement et d’empowerment. Parmi ces programmes figure Start Us Up. Les candidatures ont commencé pour Paris et Marseille en ligne le 24 novembre. « Nous sommes en phase de sourcing pour sélectionner les entreprises qui souhaitent intégrer le programme via un questionnaire écrit » déclare Antoine Tessier ancien athlète de haut niveau chargé du développement. « Avec l’ambassade nous faisons un premier filtre, et ensuite une deuxième sélection avec les partenaires du programme parmi lesquels figure AG2R la Mondiale » ajoute l’ancien athlète. « Les entrepreneurs se retrouvent chez Boxer Inside tous les mardis pendant la totalité du programme. Le matin ils ont une séance de sport, souvent un cours de boxe et l’après-midi des ateliers thématiques pour développer leur projet, des ateliers d’experts, des témoignages, et du co-développement. Antoine Tessier poursuit : « Au milieu du programme, nos entrepreneur.e.s partent 4 jours en randonnée, dans les Alpes et tout au long du programme, bénéficient d’un accompagnement individualisé et de mise en réseau avec des partenaires et des membres de l’écosystème entrepreneurial ». Il précise : « nos thématiques sont la solidarité, l’éducation et l’égalité des chances. L’inclusion permet à tous les types de public de pratiquer le sport sans aucune différence. 60% de garçon et 40% de fille, pour les inscriptions, et chez les jeunes de 7 à 77 ans, c’est 50/50 ». Quand nous lui demandons si un athlète de Boxer Inside est pressenti pour les Jeux, sans rien nous dévoiler, il nous confie : « un de nos sportifs est en préparation, on espère qu’’il sera sélectionné ». Le monde entier aura les yeux braqués sur Paris en 2024. L’objectif principal reste donc : être prêt pour le jour J, même si les JO ne seront plus les mêmes depuis l’épidémie de Covid. 

Pour plus d’info : https://www.startusup.org/

Vues : 67